Dans le cadre de la relance de l’activité et du projet pour l’Olympiade, un responsable développement et communication a été recruté en la personne de Simon Buffet. Déjà connu dans le paysage pongiste ligérien, voici quelques échanges qui vous permettront d’en connaître un peu plus à son sujet :

Bonjour Simon, peux-tu présenter ton parcours professionnel ?

J’ai réalisé des études dans la communication et dans le management du sport, me permettant d’acquérir des compétences transversales et complémentaires. En parallèle, j’ai eu l’opportunité grâce à Bruno Bellet (président entre 2012 et 2020) de rejoindre l’équipe d’élus de la ligue pour l’olympiade 2016-2020, ce qui m’a permis de découvrir les rouages et l’ensemble des activités en tant que secrétaire général adjoint. En amont des Championnats d’Europe par équipes en 2019 j’ai participé activement à la préparation en tant que responsable promotion et communication. A la suite de l’événement j’ai immédiatement trouvé un poste de chargé de développement au CDOS de Loire-Atlantique, où je m’occupais de la coordination de formations pour les bénévoles d’associations sportives et du développement de projets en collaboration avec les partenaires institutionnels et les comités départementaux. J’étais également en charge du centre de ressources pour les bénévoles, ce qui demande un travail de veille important sur l’évolution des politiques publiques et des règlementations en matière de sport.
En parallèle j’ai continué mon engagement bénévole pour la ligue en devenant vice-président en charge du développement dans l’équipe élue aux côtés de Jean-René Chevalier. La création du poste était une opportunité et c’est un vrai plaisir que ma candidature ait été retenue pour occuper ces fonctions. J’ai donc récemment démissionné de mes fonctions de bénévole afin de devenir salarié de la ligue de tennis de table des Pays de la Loire, en tant que responsable développement et communication.

Quel est ton parcours dans le tennis de table ?

Au-delà de mes engagements bénévoles et de ma participation à l’organisation des Championnats d’Europe en 2019, le tennis de table est le sport que je pratique depuis de nombreuses années. J’ai commencé vers 7-8 ans au Foyer Laïque de Cholet jusqu’à ce que le club fusionne avec l’ES Saint-Pierre de Cholet pour devenir le Cholet Tennis de Table en parallèle de la construction de la nouvelle salle au cœur du quartier Jean Monnet. A la rentrée sportive 2015 j’ai fait le choix de rejoindre le club de Nantes Saint Médard de Doulon pour gagner en proximité avec mon lieu de vie et à ce jour j’y suis toujours licencié. Classé 12-13 depuis plusieurs années, j’ai privilégié mes études plutôt que de m’entraîner, tout en continuant de participer assidument au championnat par équipes pour le plaisir du jeu, les moments de convivialité et de partage.

Quelles seront tes missions au sein de la Ligue ?

L’objectif de mon poste est de faciliter et d’accompagner toutes les actions de développement réalisées par les comités départementaux et les clubs. Toutes les actions permettant d’attirer de nouvelles personnes au tennis de table sont concernées, aussi bien par la mise en place de nouveaux créneaux spécifiques à certains publics que des actions de promotion sur l’espace public. La valorisation des bonnes pratiques et l’adhésion des clubs et comités à ces projets seront des éléments essentiels qui devraient aboutir à une augmentation du nombre de licenciés dans les années à venir.
En parallèle, j’ai en charge la coordination de la communication de la ligue. Cela devrait aboutir à une augmentation de la visibilité du tennis de table dans la région, que ce soit par la valorisation d’actions des clubs ou des résultats sportifs, la mise en place de nouveaux formats sur les réseaux sociaux ou la conclusion de partenariats avec des médias.
Tout ceci se fera évidemment en collaboration avec l’équipe élue et en complémentarité avec les missions des autres salariés de la ligue.

Comment entrer en contact avec toi ?

Si vous souhaitez partager une action réalisée par votre club ou votre comité appelez-moi pour m’en faire part. Plus généralement, je suis joignable pour tous les sujets évoqués précédemment, par mail à l’adresse s.buffet@pdltt.org ou par téléphone au 07 71 57 72 47. Si vous avez des questions, des idées ou le besoin d’un regard extérieur n’hésitez pas à me contacter.