HANDISPORT : le portrait d’une joueuse de haut-niveau Audrey LE MORVAN

/, Développement Sport Handicap/HANDISPORT : le portrait d’une joueuse de haut-niveau Audrey LE MORVAN

HANDISPORT : le portrait d’une joueuse de haut-niveau Audrey LE MORVAN

Elle a participé à trois reprises aux Jeux Paralympiques (2004, 2008, 2012), licenciée au TTCNA;

son palmarès..

interview d’Audrey LE MORVANaudrey 2

  1. Peux-tu nous faire un retour sur ta carrière de joueuse ?

 J’ai commencé le tennis de table à l’âge de 8 ans au club valide de Louannec en Bretagne. Avant de découvrir le tennis de table à l’école, j’ai pratiqué la gymnastique, le football et l’athlétisme.

  1. Comment et quand as-tu découvert la pratique handisport ?

 J’ai découvert le handisport à l’âge de 12 ans grâce à Michelle SEVIN du CPB de Rennes qui est venu me voir lors d’un match et m’a donné envie d’essayer.

J’ai connu ma première sélection en 2003 à 15 ans et mes premiers Jeux Paralympiques en 2004 à Athènes. Entre 2003 et 2009, je n’ai raté aucune compétition internationale.

Est-il facile de gérer les deux « carrières » ?

Oui complètement même si le rythme des saisons était soutenu. Il faut savoir qu’il n’y avait pas de temps de pause entre les compétitions. La saison valide s’étalait de septembre à juin et la saison handi de mars à octobre. C’était assez compliqué de gérer tout cela.

Les compétitions valides me servaient de préparation pour les compétitions handi.

  1. Si tu avais la possibilité de changer quelque chose, ce serait quoi ?

La seule chose aurait été de rentrer dans l’entrainement intensif plus tôt dans ma vie au niveau handi.

Mise à part cela, je ne regrette rien, tout a été fait pour moi.

Quel est ton meilleur souvenir sportif ?

Au niveau handi, je dirai la cérémonie d’ouverture de Jeux Olympiques de Pékin en 2008. L’émotion, la joie d’être là et 50 000 personnes qui t’écoutaient chanter la Marseillaise, ça a été un moment fort.

Au niveau valide, je me souviendrai toujours de mon titre de vice-championne de France par classement 40/50 (11/13 au classement d’aujourd’hui). J’étais cadette 2ème année et je n’aurai jamais pensé y arriver car j’ai failli être éliminée en poule.

  1. Quel est, selon toi, la place des handicapés dans le mouvement sportif aujourd’hui ?

Elle est de plus en plus importante car les gens commencent à s’y intéresser  et à connaître les sportifs par le biais des médias.

Depuis les derniers Jeux Paralympiques d’hiver de Sotchi, certaines personnes redemandent même à ceque les chaînes TV diffusentplus des compétitions handisport.

  1. A bientôt 27 ans, comment envisages-tu la suite de ta carrière pongiste ?

J’ai décidé récemment de mettre un terme à ma carrière handi. Au niveau international, il est de plus en plus difficile d’être sélectionné car le niveau augmente d’année en année. Cela demande plus de motivation que je n’ai plus forcément après 10 ans au plus haut niveau.

D’ici quelques années, je n’exclus pas de refaire des compétitions nationales.

En championnat valide, nous visons le maintien de la N2 dans mon club du TTCNA.

As-tu un message à faire passer à des jeunes handicapés qui n’osent pas venir dans un club ?

 Ne pas hésiter à venir dans les clubs. Ne pas avoir peur du regard des autres, on peut s’amuser comme tout le monde.

Merci Audrey d’avoir répondu à mes questions et merci de ta gentillesse et de ta disponibilité.

Mickaël MARTIN

De | 2016-10-13T15:00:50+00:00 lundi juin 23 2014|4 Comments

4 Commentaires

  1. Gilles FONDIN 07/08/2014 à 20:38␣- Répondre

    Je voudrais juste saluer le courage et l’abnegation dont a toujours fait preuve cette jeune femme que j’ai connue quand elle etait encore une tres jeune pongiste tres motivée. Elle a la chance d’etre tres bien entouree avec des parents d’une extreme gentillesse qui ont beaucoup veillé sur elle et toujours fait preuve d’une grande bienveillance. J’ai moi meme eu l’occasion de la coacher a plusieurs reprises et cela a toujours été un plaisir car au dela de ses qualités de joueuse, elle a également des qualités humaines qui font d’elle une excellente coequipière.
    Bonne chance a toi pour la suite Audrey.. Gilles.

  2. Hamonic Daniel 07/29/2014 à 18:32␣- Répondre

    Je suis secrétaire d’un club “la Vigilante Tennis de Table” Mayet 72360 qui a redémarré son activité depuis 8 ans après une période d’absence de prés de 15 ans. J’admire votre courage et vos performances de haut niveau. De mon coté je bouge pour développer le Ping au féminin et inculquer les notions de compétiteurs aux jeunes. Je souhaiterais vous inviter quelques instants sur le stand du club lors du forum intercommunautaire du samedi 13 septembre 2014 à Aubigné Racan 72800 .
    Merci de me communiquer votre avis Tél 06 89 93 76 05
    Le Conseil Général de la Sarthe nous soutien dans cette démarche auprés des sportifs de qualité comme vous.

  3. hamonic.daniel@orange.fr 08/08/2014 à 19:24␣- Répondre

    Si notre demande du 29 juillet est compliquée en fonction de votre emploi du temps, nous proposons une formule “portes ouvertes” début septembre un soir mardi, jeudi, vendredi ou samedi matin 06/09. en contrepartie nous pourrons vous indemniser de vos frais.
    Cordialement
    Daniel

    • Mickaël MARTIN 08/19/2014 à 14:25␣- Répondre

      Bonjour,
      Votre message a été transmis à Audrey par mail. Elle devrait vous contacter rapidement. Sinon, revenez-vers moi.
      Sportivement.
      Mickaël MARTIN
      Le conseiller en développement de la ligue.

Laisser un commentaire

Sécurité Captcha : résoudre le calcul ? * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.