Protéger ses reins avec le tennis de table

//Protéger ses reins avec le tennis de table

Protéger ses reins avec le tennis de table

La semaine du rein se déroule dans le hall de l'hôpital Bretonneau. Le but : sensibiliser les patients aux maladies rénales. – dr

A l'occasion de la semaine nationale du rein, la Fnair (Fédération nationale d'aide aux insuffisants rénaux) et ses partenaires organisent, du 25 mars au 1er avril, des événements dans le hall de l'hôpital Bretonneau, à Tours.

Pour la journée « Sport et Santé », des tables de ping-pong étaient disponibles pour les patients, visiteurs, ou membres du personnel qui souhaitaient « taper la balle » et assister aux diverses démonstrations. « Le but est de faire de la prévention », explique Caroline Ly, qui effectue actuellement son service civique auprès de la Fnair. Les patients, mal informés, ignorent souvent qu'ils souffrent de maladies rénales. Comme les symptômes se manifestent tardivement, ils ne sont pas pris en charge à temps. La meilleure des solutions reste la prévention et une bonne hygiène de vie. Pour entretenir ses reins, le sport. « Pendant longtemps, le sport et la santé ont travaillé en parallèle alors que maintenant, on cherche à agir ensemble », explique Romain Bardin, qui s'occupe des publics spécifiques liés à la santé au sein de Ligue du Centre de tennis de table. Pour les nouveaux greffés, reprendre une activité sportive est important. « C'est une activité qui permet de muscler la ceinture abdominale pour faire travailler le rein », continue Caroline Ly. La Ligue du Centre est très engagée auprès de l'accompagnement des malades. « On aide tous les greffés à pratiquer, notamment par la prise en charge de la licence », déclare André Quignon, le président. Des éducateurs sont aussi formés à l'accueil de ce public.
La semaine du rein continue jusqu'au mercredi 1er avril. Aujourd'hui, des tables rondes se dérouleront dans le hall de l'hôpital pour sensibiliser sur les thèmes de santé. Samedi 28 avril, des étudiants relais santé seront place Jean-Jaurès, à Tours, pour un micro-trottoir. Avec un questionnaire, ils transmettront les informations aux passants. Mercredi 1er avril, un colloque, gratuit et accessible au public viendra clôturer la semaine sur les maladies rénales, la greffe et le don du vivant.

Natacha Delmotte

 

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/Sante/n/Contenus/Articles/2015/03/26/Proteger-ses-reins-avec-le-tennis-de-table-2271530

 

De | 2016-10-13T14:58:44+00:00 mercredi avril 1 2015|0 commentaire

Laisser un commentaire

Sécurité Captcha : résoudre le calcul ? * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.