Championnat féminin par équipes : des changements pour 2015/2016 – article 9

/, Développement Féminines/Championnat féminin par équipes : des changements pour 2015/2016 – article 9

Championnat féminin par équipes : des changements pour 2015/2016 – article 9

Suite à la proposition de la commission sportive de modifier le règlement du championnat féminin et la participation des fémnines dans le championnat masculin, le comité directeur a voté majoritairement pour. Ci-dessous et en rouge, les changements à partir de la saison 2015/2016 : 

1) La participation d'une féminine de deux féminines par équipe est autorisée dans les divisions pré-nationale, régionale 1, régionale 2 et régionale 3 du championnat régional masculin à condition que le club ait une équipe féminine engagée dans le championnat féminin senior (équipe d'au moins 3 joueuses).

2) Une joueuse peut disputer deux rencontres au plus pour la même journée, dans une équipe du championnat féminin et dans une équipe du championnat masculin, entre le lundi et le dimanche qui suit. Il y a lieu de tenir compte des dates officielles des rencontres et des règles de brûlage en vigueur.
De | 2015-06-01T14:37:21+00:00 lundi juin 1 2015|6 Comments

6 Commentaires

  1. LE LOUARN 05/22/2015 à 23:25␣- Répondre

    Pendant que certains  benévoles consacrent du temps pour encadrer et promouvoir le ping féminin par équipes

    (Et croyez moi ce n'est pas facile ), la ligue prend des décisions et modifie les réglements sportifs allant complètement a l'opposé.

    Quel est l' objectif de ces modifications ? 

    Que vont elles  apporter au " Ping féminin " si ce n'est d'inciter les filles a aller  jouer en garçons et donc fragiliser encore plus les championnats féminins deja bien compliqué a faire fonctionner.
     

     

  2. LE LOUARN 05/26/2015 à 10:14␣- Répondre

    De nombreux bėnėvoles donnent de leur temps et de leur ėnergie pour encadrer , dėvelopper et promouvoir le ping fėminin par ėquipe. Ces modifications de rėglements vont complètement a l'opposer de tous ce que les club essaient de mettre en place ces derniere saison afin de pėrėniser les championnats feminins .

    Autoriser non plus UNE mais DEUX feminines a ėvoluer en championnat masculin sans même que son club ai une ėquipe fėminine va forcėment nuire au championnat fėminin  aussi du niveau quantitė que qualitė  des joueuses evoluant dans les ėquipes fėminine.

    En ce qui concerne l'autorisation de participer a deux rencontres lors de la même journėe est une dėcision incomprehensible.

    Que va apporter cette modification ? 

    Nos fėminines on ellest a ce point besoin d'enchainer autant de matchs dans un même weekend ?

    Enfin des décision qui augurent des futures saisons bien compliquėes pour nos  fėminines, jusqu'a peut etre la disparition pure et simple de certains championnats , mais est ce bien là votre prėocupation premiėre ?

  3. Mickael MARTIN 06/01/2015 à 10:22␣- Répondre

    Bonjour Monsieur LE LOUARN,

    Je peux comprendre votre réaction vis à vis du devenir du championnat féminin qui est en perte de vitesse depuis quelques années. Le dévéloppement du tennis de table féminin passe par certaines réformes importantes afin de le redynamiser.

    Que voulons-nous ? Que les filles aient le choix de jouer où bon leur semble ? Où imposer des règles qui sont à l'encontre du développement ?

    La ligue souhaite augmenter le nombre de ses licenciées tout en conservant ses licenciées actuelles. Le devenir du tennis de table passe-il par la disparition des championnats masculins et féminins pour un championnat unique (hors Pro/N1/N2 voir N3) ?. La création de la double licence est également une opportunité à saisir.

    Le tennis de table est en retard la dessus et la fédération y travaille mais cela prendra un peu de temps.

    N'hésitez pas à m'appeler si vous souhaitez en parler.

    Sportivement.

    Mickaël

  4. LE LOUARN 06/01/2015 à 11:29␣- Répondre

    Ne prenons les problėmes a l 'envers et ne partons pas dans des reformes qui donnent l'impression que l'on fait bouger les choses.

    Pour inciter les filles a continuer a jouer et des nouvelles a nous rejoindrent  il ne suffis pas de multiplier les offres mais de leur proposer un championnat attractif , avec les meilleures feminines et donc un niveau de jeu ėlevė.

    Etant responsable de l'Entente le Mans TT ( ASL ET ASGM  Feminines ) je me bat au quotidien avec les autres dirigeants pour organiser, encadrer le ping au Feminin.

    Entendre que l'avenir se dirige peut etre vers un championnat unique masculin/ fėminin me rėvolte .Le ping fėminin par ėquipes  a et doit garder sa place  mais il faut s'en donner les moyens.

    Autoriser non plus une mais deux feminines a evoluer dans le championnat masculin me rėconforte dans l'idėe que la ligue et la Fėdė n'ont pas comme prioritė de dėvelopper le ping fėminin et quand a la  possibilitė de participer au championnat masculin et fėminin la même journėe si vous avez une explication plausible je serais heureux de l'entendre .

    Si c'est cela que vous appellez le dėveloppement nous n'avons vraiment pas la même vision des choses.

     

  5. Boitel 06/01/2015 à 19:11␣- Répondre

    Stéphane,

    J'adhère à 100 % à tes messages.

    J'avais rejoint le réseau régional des référents "féminines", en prenant parfois sur mon temps de travail pour aller à ses réunions, mais je l'ai quitté du jour où j'ai appris cette mascarade.

    De la même manière, j'encadrais bénévolement des jeunes filles à raison d'une séance hebdomadaire mais j'ai également annoncé que j'arrêtais cette séance spécifique en fin de saison.

    J'ai également une fille, actuellement en sport-études, qui a décidé de l'arrêter. La décision a été prise dans les jours qui ont suivi cette nouvelle… ce serait amusant de l'écouter sur le sujet, mais je ne suis pas certain que quelqu'un ait pris la peine de le faire car après tout… ce n'est qu'une fille !

     

  6. BIGNON 06/02/2015 à 22:23␣- Répondre

    Bonjour Messieurs,

    Je soutiens les commentaires de Stéphane Lelouarn . 

    Nous sommes  entrain de faire le contraire ,nous allons sortir nos jeunes  féminines du championnat masculin et monter une équipe féminine à deux clubs  pour la saison prochaine  pour accéder au plus vite au niveau régional féminin mais  quand j'entend que la promotion du tennis de table féminin passe par une incitation à jouer en championnat masculin du grand n'importe quoi.Du dévelloppement  vous avez dit ,j'en doute mais prenons rendez-vous pour faire les comptes d'ici quelques saisons ;pouvez-vous m'indiquez les disciplines sportives qui mélangent garçons et filles en compétition ;quelques unes peut-être en cherchant bien mais pas autant que vous le dite.

Laisser un commentaire

Sécurité Captcha : résoudre le calcul ? * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.